Associations Patriotiques de Saint-Aubin

commémorations et mémoire

Saint-Aubin – 10 et 18 mai 2024– Perte de deux mémoires 40-45

DÉCÈS DE MM. RENÉ CAVILLOT ET JEAN(NOT) FRANSEN

En trois semaines, le comité des Associations Patriotiques a déploré la perte cruelle de MM. René Cavillot et Jeannot Fransen, deux de ses dix témoins, enfants de Saint-Aubin, interviewés en 2019 pour relater l’exode et la vie de leurs familles durant la guerre 40-45.

Ces départs succèdent à ceux de MM. Léon Blavier, Pol Hubert, Paul Dehu, Firmin Masset et René Lauvaux.

Aujourd’hui, trois de ces dix témoins leur survivent, Mmes Denise Barbier-Wauthy, Lucile Capron-Gauthier et Josiane Fransen-Lauvaux . Meilleures pensées pour elles !

René CAVILLOT (1935-2024)

Avec sa famille, il a toujours entretenu avec notre village, un affectueux souvenir. Il était le frère de Léona, épouse de Gilbert Ferauge. Nous retenons de lui son implication dans le devoir de mémoire patriotique.

Ses parents, Emile Cavillot et Marguerite Coucharière, ont marqué la vie ferroviaire locale comme responsables de la gare de Saint-Aubin, dès le début de la 2e guerre. Émile a aussi été conseiller communal durant 3 mandats, dès 1946.

René a été musicien professionnel, comme militaire au sein de l’Harmonie Royale de la Force Aérienne.

Lors du renouveau de la marche Notre-Dame du Mont Carmel, en 1964, c’est lui qui a relancé, comme chef de musique, la fanfare royale « Les Amis Réunis » (Dont son père s’occupait déjà, avant sa cessation d’activités)

Jeannot FRANSEN (1937-2024)

Fils de Jean Fransen et d’Yvonne Bricout, il était un Saint-Aubinois de souche. Sa famille a rejoint la ferme ancestrale de la Maladrerie, après la seconde guerre mondiale.

Lors de son interview, Jeannot a étalé, avec de multiples anecdotes, toutes ses connaissances des événements qui ont émaillé la vie de cette vénérable demeure durant la guerre. Il a, ainsi, relevé qu’elle a accueilli, selon les époques, tant des soldats français, que des ouvriers flamands, que la Werbestelle ou des chars anglais.

Il était éducateur de la jeunesse, de profession. À Florennes, il a marché comme zouave des Blancs, a participé aux jumelages avec Longvic et aux activités de l’asbl Saint-Exupéry.

Avec ces deux trop brèves évocations et les photos ci-jointes*, le comité des Associations Patriotiques tient à renouveler ses condoléances et à apporter son amical soutien aux familles et proches de René et Jeannot.

Florennes – 08 mai 2024 – Commémoration du 08 mai 1945

La commémoration du 08 mai 1945 s’est tenue le jour anniversaire de la capitulation allemande.

À Chaumont, d’abord, dépôt d’une gerbe au pied de l’église et du monument évoquant la mémoire de M. René Collard. Recueillement, ensuite, sur la tombe du Lt Avi français Henry de Rohan Chabot, avec dépôts de gerbes par le Premier Échevin Antonin Collinet, remplaçant le Bourgmestre, M. Stéphane Lasseaux empêché et le Lieutenant-Colonel Louvrier, représentant le Colonel Avi Cédric Kamensky, commandant du 2e Wing TAC.

Un office religieux a été célébré, ensuite, en la Collégiale St-Gangulphe, présidé par M. le Chanoine-Doyen Philippe Masson, en présence de M. Fredy Dupuis, délégué de M. le Pasteur Georges Quenon.

En des mots choisis, le célébrant a évoqué non seulement le deuxième conflit mondial, mais aussi les foyers de guerre actuels, appelant à la sensibilisation de tous à l’indispensable travail de mémoire.

La Brabançonne a été interprétée à l’orgue par M. Rudy Jacques.

En cortège, précédé par les porte-drapeaux, sur un parcours raccourci en l’absence de musique, le public a rejoint le monument aux morts, Place des Combattants, ainsi que la pelouse d’honneur dédiée aux aviateurs alliés.

Au monument, la cérémonie a été ponctuée par l’appel des morts et par une évocation historique par Mme Samantha Meysmans-Sainthuile, au nom des associations patriotiques locales, par une prière de M. le Doyen, ainsi que par plusieurs dépôts de fleurs.

Des fleurs ont également été déposées au monument de la pelouse d’honneur – Les sonneries « Aux Champs » et « Au drapeau », ainsi que les hymnes nationaux, belge, français et anglais ont étés interprétés en ces lieux par Thibaut Andris, musicien de l’Harmonie Royale Sainte-Cécile.

Le maigre public, ainsi que les autorités civiles, militaires et religieuses, entourant plusieurs membres du collège communal et du conseil de l’action sociale, se sont ensuite retrouvés à la maison communale pour la « Houlette » d’honneur.

Saint-Aubin – 05 mai 2024 – Le 08 mai 1945 a été dignement commémoré

Ce 05 mai 2024, s’est déroulée la journée du souvenir de mai 1945.

Le Bourgmestre, Stéphane Lasseaux était entouré de la quasi-totalité du Collège Communal et de plusieurs conseillers.

Aux côtés du « Souvenir Français », différents mouvements patriotiques régionaux étaient représentés, avec leurs porte-drapeaux.

La messe a été célébrée, par l’abbé Franck Toffoun, à la mémoire des victimes de la guerre. Plusieurs intentions aux textes choisis, la sonnerie « Aux champs » par le chef de musique Christophe Cabus et la « Brabançonne » interprétée aux orgues par Guillaume Andris ont complété l’hommage aux victimes de la guerre.

Après cet office, le cortège, rejoint par une délégation du corps enseignant de l’école communale, accompagné par le « Royal Harmony Jazz Band Les Amis Réunis », s’est arrêté devant le monument aux morts des deux guerres.

Au nom du comité local des Associations Patriotiques, Maryline Dandois, en outre d’évoquer la mémoire des disparus, a exprimé en un émouvant discours, divers sentiments de crainte et d’espoir que la situation internationale inspire.

Ensuite, Philippe Paquet a procédé à l’appel des morts des deux guerres. La cérémonie s’est clôturée par le dépôt de fleurs, la sonnerie « Aux champs » et l’hymne national.

Cette chaleureuse manifestation s’est poursuivie en la salle « Les Amis Réunis » avec le verre de l’amitié.

Après avoir remercié tous les intervenants en cette journée de mémoire, René Lebrun a fait le point sur les projets que le comité a mis en œuvre.

M. le Bourgmestre, Stéphane Lasseaux a clôturé les interventions.

DINANT : Commémoration du 8 mai 1945 : Accueil de la Flamme du Relais Sacré de l’Arc de Triomphe de Paris

Ce vendredi 26 avril 2024, dans le cadre de la cérémonie commémorative du 8 mai qui célèbre la fin de la Seconde Guerre mondiale, Dinant a accueilli la Flamme du Relais Sacré.

Une cérémonie dont l’origine remonte à 1929.

Le geste est symbolique. Le flambeau, après deux jours de trajet depuis l’Arc de Triomphe à Paris, ravive la flamme au pied du monument « L’Assaut » dans le cimetière français de Dinant. Une cérémonie qui se déroule en présence de personnalités civiles et militaires, belges, françaises et allemandes, ainsi que des jeunes élèves d’écoles dinantaises.

Natéo Carnot, élève au collège Notre-Dame de Dinant, fait partie de cette jeune génération dinantaise. Son discours a marqué l’assemblée ce vendredi matin. 

Après Dinant, le flambeau a pris la direction de la région de Charleroi pour d’autres cérémonies du Relais Sacré. 

Lors de son discours, Michel Coleau, historien et archiviste de la ville de Dinant, a rappelé l’origine peu glorieuse de cette cérémonie du Relais Sacré. Célébrée depuis l’entre-deux guerre en France et en Belgique, elle est organisée suite à un acte incivique commis en 1929 sur la tombe du Soldat inconnu à Bruxelles.

« Ce sont trois touristes hollandais qui escaladent la colonne du Congrès. Et l’un d’eux tire son pantalon et urine sur la dalle sacrée. Ça provoque une vague d’indignation dans le pays. La presse se saisit de l’incident et parle de sacrilège. Le gouvernement hollandais est mis dans l’embarras. Et il y a un pèlerinage expiatoire d’anciens combattants hollandais qui viennent finalement laver la souillure en question. Le président de la Fédération nationale des combattants belges imagine alors cette cérémonie de réparation à partir de quatorze flambeaux, puisque ce sera la première édition. Ces flambeaux viennent à la fois de communes proches de la frontière franco-allemande de Flandre, ainsi que d’autres régions de la Wallonie. Et l’idée, c’est d’avoir un relais sacré de commune à commune pour arriver le 11 novembre avec les flambeaux et honorer la mémoire des soldats de la Première Guerre mondiale. « 

Yves-Gomezée : Commémorations du Lancaster – 17 avril 2024

Le 17 avril 1943, un Lancaster est abattu au-dessus d’Yves-Gomezée et s’écrase dans le « Bois de la Rosette » .

Le 17 avril 1993, un monument est érigé, sur place, à la mémoire des 7 sergents qui constituaient son équipage. Tant le gros de l’avion que les dépouilles des malheureuses victimes sont toujours enfouis en ces lieux.

Chaque année, le comité du Lancaster organise une cérémonie d’hommage à laquelle le comité des Associations Patriotiques de Saint-Aubin s’associe.

Exceptionnellement, en raison des mauvaises conditions atmosphériques, le bois étant difficilement accessible, les participants ont été chaleureusement reçus à la salle communale.

Une délégation restreinte s’est chargée du dépôt des fleurs et de l’hommage officiel à la stèle.

Voici quelques traces de cette émouvante commémoration.

Invitation aux Cérémonies du 05 mai 2024

10e Voyage historique et de mémoire 2024

4,5 & 6 OCTOBRE 2024

Renvoyer le bulletin d’inscription

pour le 15 juin 2024, au plus tard.

INFORMATIONS-2.pdf

INSCRIPTION-3.pdf

10e Voyage historique et de mémoire 2024.

4,5 & 6 OCTOBRE 2024

Notre 10e  voyage historique et de mémoire aura lieu, cette année, les 4, 5 & 6 octobre 2024.

TROIS JOURNEES  seront bien nécessaires pour apprécier le programme qui sera proposé dans une région combien prisée pour un tas d’autres raisons.

Sans oublier ces charmes naturels et gustatifs, l’ALSACE ET LES VOSGES se découvriront différemment, notamment la ville de Metz, le fort de Mutzig, les sites historiques 14-18 du Hartmannwillerkopf (ou Vieil Armand), le Collet du Linge et l’Ecomusée d’Alsace.

Le logement est prévu à l’hôtel Le Vétiné, à Le Valtin.

Les derniers détails de ce voyage, confié aux Autocars Deblire, seront bientôt finalisés, ainsi que les conditions de participation.

Les informations utiles suivront !

AVIS AUX AMATEURS :
DÈS À PRESENT, NOTEZ CES DATES À VOTRE AGENDA

Le comité des Associations Patriotiques vous en remercie.

Les membres du Comité vous présentent leurs vœux 2024

Florennes, 15 novembre 2023 Célébration de la Fête du Roi

La tradition a été respectée avec les commémorations religieuse et civile de la fête du Roi.

M. l’Abbé Franck Toffoun  préside un office chanté en la collégiale Saint-Gangulphe et prononce l’homélie. La chorale rehausse la célébration, clôturée par une vibrante Brabançonne, à l’orgue.

Le Bourgmestre, M. Stéphane Lasseaux est entouré de plusieurs membres du collège communal, du conseil communal et du conseil de l’action sociale, ainsi que du représentant du chef de corps du 2e  Wing Tactique. Plusieurs drapeaux et représentants d’associations patriotiques, ainsi qu’une délégation d’élèves de l’Institut Sts Pierre et Paul et son Directeur, sont également présents. À l’issue de cette cérémonie, le public rejoint la maison communale pour le vin d’honneur. Au-delà de l’hommage à SM le Roi Philippe et de quelques rappels historiques, M. le Bourgmestre ne manque pas de remercier les différents intervenants du jour, paroissiaux, patriotiques et dynastiques, de même que le public dont les élèves présents et leur direction.

Page 1 of 12

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén