commémorations et mémoire

Catégorie : Représentations extérieures Page 1 of 2

Activités de représentation de l’association.

DINANT : Commémoration du 8 mai 1945 : Accueil de la Flamme du Relais Sacré de l’Arc de Triomphe de Paris

Ce vendredi 26 avril 2024, dans le cadre de la cérémonie commémorative du 8 mai qui célèbre la fin de la Seconde Guerre mondiale, Dinant a accueilli la Flamme du Relais Sacré.

Une cérémonie dont l’origine remonte à 1929.

Le geste est symbolique. Le flambeau, après deux jours de trajet depuis l’Arc de Triomphe à Paris, ravive la flamme au pied du monument « L’Assaut » dans le cimetière français de Dinant. Une cérémonie qui se déroule en présence de personnalités civiles et militaires, belges, françaises et allemandes, ainsi que des jeunes élèves d’écoles dinantaises.

Natéo Carnot, élève au collège Notre-Dame de Dinant, fait partie de cette jeune génération dinantaise. Son discours a marqué l’assemblée ce vendredi matin. 

Après Dinant, le flambeau a pris la direction de la région de Charleroi pour d’autres cérémonies du Relais Sacré. 

Lors de son discours, Michel Coleau, historien et archiviste de la ville de Dinant, a rappelé l’origine peu glorieuse de cette cérémonie du Relais Sacré. Célébrée depuis l’entre-deux guerre en France et en Belgique, elle est organisée suite à un acte incivique commis en 1929 sur la tombe du Soldat inconnu à Bruxelles.

« Ce sont trois touristes hollandais qui escaladent la colonne du Congrès. Et l’un d’eux tire son pantalon et urine sur la dalle sacrée. Ça provoque une vague d’indignation dans le pays. La presse se saisit de l’incident et parle de sacrilège. Le gouvernement hollandais est mis dans l’embarras. Et il y a un pèlerinage expiatoire d’anciens combattants hollandais qui viennent finalement laver la souillure en question. Le président de la Fédération nationale des combattants belges imagine alors cette cérémonie de réparation à partir de quatorze flambeaux, puisque ce sera la première édition. Ces flambeaux viennent à la fois de communes proches de la frontière franco-allemande de Flandre, ainsi que d’autres régions de la Wallonie. Et l’idée, c’est d’avoir un relais sacré de commune à commune pour arriver le 11 novembre avec les flambeaux et honorer la mémoire des soldats de la Première Guerre mondiale. « 

Yves-Gomezée : Commémorations du Lancaster – 17 avril 2024

Le 17 avril 1943, un Lancaster est abattu au-dessus d’Yves-Gomezée et s’écrase dans le « Bois de la Rosette » .

Le 17 avril 1993, un monument est érigé, sur place, à la mémoire des 7 sergents qui constituaient son équipage. Tant le gros de l’avion que les dépouilles des malheureuses victimes sont toujours enfouis en ces lieux.

Chaque année, le comité du Lancaster organise une cérémonie d’hommage à laquelle le comité des Associations Patriotiques de Saint-Aubin s’associe.

Exceptionnellement, en raison des mauvaises conditions atmosphériques, le bois étant difficilement accessible, les participants ont été chaleureusement reçus à la salle communale.

Une délégation restreinte s’est chargée du dépôt des fleurs et de l’hommage officiel à la stèle.

Voici quelques traces de cette émouvante commémoration.

Cérémonie dynastique Dinant- Florennes-Mettet

Quelques photos illustrant la représentation de notre comité aux cérémonies de ce samedi 28 octobre 2023 à Mettet et Florennes.

GEMBLOUX À MAZY ET GRAND-MANIL – HOMMAGE À UN HANZINNOIS DE NAISSANCE, VICTIME DE LA GUERRE : 02 septembre 2023

À l’initiative de la section Dinant-Florennes-Mettet du « Mouvement Dynastique », un émouvant hommage a été rendu à M. Robert Jules BOIGELOT, né à Hanzinne le 19 aout 1897, fusillé le 5 septembre 1944, par des soldats allemands.

Tout d’abord au cimetière de Mazy, où repose l’infortunée victime, en présence de membres de sa famille, du Député provincial M. Amaury ALEXANDRE, des Bourgmestres de Gembloux et de Florennes, MM. Benoît DISPA et Stéphane LASSEAUX, des représentants d’Associations Patriotiques et du Mouvement Dynastique, M. et Me Jean-Yves SAINTHUILE-MEYSMANS et leur famille, ainsi que de nombreux porte-drapeaux.

Après les discours de M. DISPA et de Mme. MEYSMANS-SAINTHUILE, une plaque commémorative a été offerte à la famille et déposée sur la tombe de M. BOIGELOT.

Ensuite, dans le cadre de l’hommage annuel de la ville de Gembloux aux six fusillés du 5 septembre 1944, sa mémoire a également été évoquée à Grand-Manil, au monument de la chaussée de Charleroi qui leur est dédié.

Le comité des Associations Patriotiques de Saint-Aubin a tenu à répondre à l’invitation des organisateurs, avec les autres représentants florennois.

Comme l’indique M. Jean-Yves SAINTHUILE, dans son invitation, « Robert Jules BOIGELOT célébra son mariage avec Ghislaine JOACHIM, à Hanzinelle, le 29 aout 1924. De cette union sont nés six enfants, dont deux ont vu le jour dans l’entité de Florennes.

Alors qu’il ne travaille pas ce jour-là, Robert Jules enfourche son vélo, en date du 5 septembre 1944 …/…En cours de route, il rencontre des amis qui l’accompagnent…/ … à l’approche de Grand-Manil, des soldats allemands les repèrent et les laissent approcher, pour ensuite les arrêter et les fusiller. »

Commémoration du souvenir au cimetière militaire français 14-18 de la Belle -Motte Aiseau-Presles

Ce dimanche 20 aout, sous un soleil de plomb, à la Nécropole militaire de la Belle-Motte, nous commémorions les 109 ans de la bataille de la Sambre et les 100 ans de ce cimetière.

Le cimetière militaire de la Belle-Motte est l’un des plus grands cimetières français de la Première Guerre mondiale sur le sol belge.

Des autorités Française, Allemande et Belge étaient présentes.

Un détachement du 2 Wing Tactique de Florennes et un détachement Français encadraient la cérémonie.

L’humanité devra mettre un terme à la guerre, ou la guerre mettra un terme à l’humanité.” – John Fitzgerald Kennedy / Discours aux Nations Unies le 25 septembre 1961.

Thy-le-Château – 05 aout 2023 Commémorations des rafles et hommage aux résistants.

Comme depuis de nombreuses années, ce fut un honneur pour le comité des Associations Patriotiques de Saint-Aubin ainsi que pour son porte-drapeau de s’y associer et d’être honoré, cette année, par la remise d’une distinction.

Merci à Jacques Ganty et à toute sa fidèle équipe pour leur chaleureuse organisation et pour la qualité de leur accueil.

Saint-Aubin – 15 avril 2023 – Les Associations Patriotiques s’associent à l’hommage rendu aux sept sergents, à Yves-Gomezée

Le 17 avril 1943, un Lancaster revenant de mission est abattu et s’écrase dans le Bois de la Rosette, à Yves-Gomezée.

Une profonde excavation englouti l’avion et son équipage.

Le 17 avril 1993, le comité local et la ville de Walcourt inaugurent une stèle en hommage aux 7 sergents, à jamais prisonniers de la terre yvetoise.

Le 15 avril 2023, sur les lieux mêmes de ce drame, en présence de deux membres de la famille d’un aviateur disparu, sont célébrés, avec émotion, les 80e et 30e anniversaires de ces événements.

Notre comité des Associations Patriotiques a tenu à s’associer à cette cérémonie et à assister à la conférence de M. Jacques Ganty.

Comme à Saint-Aubin, il aura fallu cinquante ans pour matérialiser le légitime hommage que toutes les victimes de telles horreurs méritent, aujourd’hui encore.

Merci à M. Jacques Ganty et à son comité pour le chaleureux accueil, ainsi que pour la brochure souvenir qui a été éditée, à cette occasion.

Émouvantes cérémonies du souvenir au cimetière de la Belle-Motte à Le Roux

Saint-Aubin et Florennes représentés

Plusieurs centaines de « pèlerins du souvenir », de nombreuses personnalités civiles, politiques, militaires et une multitude d’Associations Patriotiques belges et françaises se sont retrouvés, sous un beau soleil, pour cet hommage annuel aux militaires français tombés en 1914 et inhumés en ces lieux.

Une organisation parfaite, un déroulement très bien commenté, deux belles évocations et tant d’autres éléments, comme les hymnes nationaux chantés et le parrainage de plus de quatre cents tombes, donnent à cette rencontre du souvenir un caractère particulier.

Quelques photos peuvent témoigner modestement de ce vécu, histoire de retrouver les représentants de nos Associations Patriotiques et le détachement du 2ème Wing Tactique.

Thy-le-Château – 13 aout 2022 – commémorations des rafles de 1944 et hommage aux résistants

Comme les années précédentes, notre comité était représenté à ces commémorations.

Merci  à Claudine et  Jules Colle  pour leur participation de cette année.
L’article du journal L’Avenir, reproduit ici, témoigne de l’ampleur de cette rencontre. Celle-ci est  le fruit de longues années de travail et de fidélité au devoir de mémoire de la part de M. Jacques Ganty et de toute son équipe.

 
Avec la participation de groupes extérieurs de différentes natures, c’est une façon originale de célébrer le souvenir de pénibles événements.

Ci-dessous quelques photos, aimablement communiquées par M. Ganty.

LE CONSEIL COMMUNAL DES ENFANTS…

… DECOUVRE LE SITE DU CIMETIERE MILITAIRE D’HONNEUR 14 /18 DE « LA MALADRERIE »

Comme leurs aînés du Conseil Communal , le Conseil Communal des Enfants de Florennes, vient de débuter un nouveau mandat sous les auspices des animateur(trice)s du foyer culturel local, Cécile Dupont et Christian Scaut.

Sur proposition d’un de ses quatorze membres, le saint-aubinois Aymerick Moyen, le comité des Associations Patriotiques a été invité à venir témoigner de l’existence, de 1918 à 1931, du cimetière d’honneur crée par la commune de Saint-Aubin, sur injonction de l’occupant allemand, au lieu-dit La Maladrerie, non loin du quartier Saint-Roch.

En compagnie de René Lebrun, c’est d’abord la visite du site même du cimetière, aujourd’hui complètement disparu. Seuls subsistent les vestiges des anciens escaliers, maintenant envahis par la végétation. Une Stèle commémorative a été érigée à cet endroit en mai 2014, à l’occasion du centenaire du début de la grande guerre.
Le groupe rejoint ensuite le cimetière communal, rue du Fourneau, pour y découvrir le nouveau site mémoriel inauguré lors des belles cérémonies du 16 septembre dernier. Découverte surprenante, pour les enfants, que ces seize croix en marbre rose, issues de l’ ancien cimetière militaire 14/18 et retrouvées « chanceusement » en 2016. Elles représentent un hommage perpétuel aux 168 soldats allemands, français/algériens et belges qui y avaient été inhumés.

De nombreuses questions ont été posées, témoignant de l’intérêt des enfants pour ce sujet, largement évoqué dans leurs classes de 6ème année respectives. En terminant, une centaine de diapositives a été projetée au foyer culturel, complétant l’information orale et relatant succinctement tout l’historique du cimetière d’honneur, de la découverte des croix, de leur restauration et de leur mise en valeur.

Et pour terminer…une succulente galette des rois, réalisée par Aymerick.

Le 17 janvier 2019.
René Lebrun

Page 1 of 2

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén