Associations Patriotiques de Saint-Aubin

commémorations et mémoire

Report d’activités patriotiques à 2022 – Adaptation des commémorations en 2021 !

La situation sanitaire actuelle, les perspectives d’évolution de la pandémie Covid 19 et ses conséquences sur les vies associative et sociale, restent préoccupantes pour les mois à venir.
Pour cela, le comité des associations patriotiques a décidé de reporter à 2020, les activités de mai / juin 2021, commémorant le 70ème anniversaire des tragiques événements de mai 1940, à Saint-Aubin.
Pour mémoire, il s’agit d’une doule exposition -provinciale et locale-, en l’église, d’une activité théâtrale avec des élèves de l’école et en présence de témoins 40-45, d’un concert de jazz, de l’accueil de véhicules anciens, d’un office religieux oecuménique, d’un circuit de mémoire en bus, de la découverte pédestre d’un chemin de mémoire illustré par une brochure…
Le traditionnel voyage de mémoire d’octobre 2021 est, lui aussi, remis en question.
Un programme alternatif sera mis en place, en fonction des possibilités, pour les habituelles commémorations du 08 mai 1945 et du 11 novembre 1918.
La situation sera revue en août prochain.
Le comité remercie tous ses partenaires, ainsi que la population, pour leur compréhension et pour leur indéfectible soutien.
Il reste ouvert toutes suggestions.

Le 10 février 2021.

Pour tous contacts : René Lebrun, Coordinateur – 071.68.87.42 ; 0476.21.30.47 ; lebrunhins1@gmail.com ; MP Messenger –

Les Associations Patriotiques en deuil, ces derniers mois.

Ces derniers temps, plusieurs décès de proches ont frappé les Associations Patriotiques de Saint-Aubin. Nous nous faisons un devoir d’évoquer ici, la mémoire de ces disparu(e)s.

Joël SCIEUR (70 ans), le 30 octobre 2020 – Resté fidèle à son village natal.

Un de ses membres actifs, depuis plus de deux ans.
Il était natif de Saint-Aubin, le 20 août 1950, il était l’époux de Martine Hilson, dont la maman, Marie Scieur était la fille d’Alexandre Scieur et Eva Brasseur, eux-mêmes anciens habitants du 30, rue des Fermes (actuellement Famille d’André Magotteaux). Les parents de Joël, Fernand Scieur et Emilie Lambot, eux, ont habité au 182, Rue de Hurtebise (actuellement Olivier Biard). Notre ami défunt a fait carrière comme conducteur d’autobus à la SNCV, devenue les TEC. Depuis de nombreuses années, il habitait Philippeville où il a joué un rôle associatif actif.

Depuis de nombreuses années, Joël et Martine participaient régulièrement aux commémorations patriotiques de Saint-Aubin. Le 06 mai 2018, notamment, il avait offert au Royal Harmony Jazz Band Les Amis Réunis, une photo de son frère Jean, un de ses anciens musiciens, mort en service commandé, dont le nom et le portrait figurent sur le monument aux morts.
Joël avait été très opérant dans l’organisation des commémorations 80ème 40-45, modestement clôturées le 25 octobre dernier et finalement reportées à 2021, suite aux circonstances sanitaires.
En réunion du 20 août dernier, il avait, en petit comité privé, tenu à honorer son septantième anniversaire. Personne, à ce moment-là ne pouvait prévoir sa si rapide disparition.

Paul SOBOL (94 ans), le 17 novembre 2020 – Le dernier passeur de mémoire.

Le décès de Paul Sobol, à l’âge de 94 ans, ne peut laisser indifférent. Miraculé de la Shoa il n’a cessé de témoigner des horreurs vécues, mais aussi de sa volonté de garder confiance en l’avenir.

Le 19 mars 2010, le comité des Associations Patriotiques de Saint-Aubin a eu l’honneur de le recevoir, en même temps que M. Jean-Marie Vanden Eynde, rescapé de la rafle de Thy-le-Château du 31 juillet 1944 et du camp de Neuengamme.

Dans une salle Saint-Pierre comble, majoritairement des jeunes venus des écoles libres et officielles de Florennes, ainsi que de l’Athénée Royal de Philippeville, M. Sobol captive son auditoire par la simplicité, l’humilité et la dignité de ses propos. En juillet 1944, au moment de sa déportation, il a 18 ans, l’âge qu’atteindront bientôt la plupart de ses auditeurs. « Fermez les yeux, et imaginez », leur dit-il !
Il a fait partie du dernier convoi belge vers Auschwitz, transféré, ensuite à Dachau, d’où il s’est évadé.
Il a perdu toute sa famille. Orphelin de guerre, seul au monde, jeune juif non religieux, il se convertit au catholicisme pour pouvoir épouser celle qu’il aime.

Il n’a eu de cesse que de témoigner de son vécu, non sans appeler les jeunes à garder espoir en l’avenir et surtout, en eux-mêmes.

Léon BLAVIER (93 ans), le 03 décembre 2020 – Le premier Bourgmestre du grand Florennes, un passionné de son village natal.

Né dans une famille de souche locale « pur jus », il ne pouvait pas passer à côté des activités qui animaient ses parents, ses frères et sœurs. – En premier lieu, la musique et le théâtre rassemblés au sein de l’association « Amis Réunis – Union et Progrès ». Toute la famille y était mobilisée !
Léon est aussi tombé dans le bain de la politique locale avec un père deux fois Bourgmestre de son village. Lui-même a été Bourgmestre et Echevin de la nouvelle commune de Florennes, deux mandats durant. Il a aussi été conseiller provincial.

Son attachement à Saint-Aubin s’est traduit par une participation régulière aux multiples activités qui s’y déroulaient. Le plus souvent, son épouse Monique l’accompagnait. Il manifestait un indéfectible attachement à toutes les cérémonies patriotiques, spécialement celles marquant les tragiques événements que le village a connus en mai 1940.
À souligner, aussi, le chaleureux accueil que Léon a réservé à tous ses visiteurs à la « Résidence des Fagnes », à Doische, où il a connu une fin de vie heureuse et où il laissera un souvenir marquant.
Le 15 octobre 2019, il nous a livré ses souvenirs d’enfance et de jeunesse, durant la guerre 40-45. Son témoignage audiovisualisé restera une trace vivante.

Philippe DE RIDDER (64 ans), le 14 décembre 2020 – Un grand patriote.

Le décès de Philippe De Ridder, touche tous ceux et celles qui oeuvrent au service du « travail de mémoire ».

C’est en 2013 qu’il s’implique pour la première fois à Saint-Aubin, dans le cadre du projet de commémoration du centième anniversaire du début de la guerre 1914-1918. Une fructueuse collaboration s’en est suivie, Philippe mettant à disposition toutes ses connaissances sur le conflit. Son érudition sans failles sur le sujet a aidé à concevoir une mémorable exposition évoquant l’histoire des onze anciennes communes de l’entité florennoise. Sa collection personnelle d’objets, d’armes, d’uniformes, de documents …en a été l’ « épine dorsale ».

Plus tard, en mars 2017, il a participé activement à l’identification et à la récupération, à Romedenne, de seize croix provenant de l’ancien cimetière militaire 14-18 de « La Maladrerie », à Saint-Aubin. En septembre 2018, il a pris part activement à leur inauguration.

Avec son épouse, Micheline, il a participé à deux voyages de mémoire organisés par le comité saint-aubinois.

En outre de ses parfaites connaissances historiques et techniques des événements de la 1ère guerre mondiale, il portait à la mémoire des combattants et autres victimes du conflit, une touchante attention, leur consacrant, notamment, plusieurs ouvrages et inventaires.
Il fut aussi un indéfectible patriote.

Charles VANDERMEYSBRUGGEN (93 ans), le 15 janvier 2021 – Valeureux représentant de la RAF.

Charles s’en est allé discrètement et avec le sourire, comme sur sa photo « d’au revoir ».

Durant de nombreuses années il a manifesté une indéfectible fidélité aux différentes cérémonies du souvenir, à Florennes et partout ailleurs où la mémoire d’anciens compagnons d’arme était honorée.

A plusieurs reprises il s’est joint aux commémorations saint-aubinoises, avec ses fidèles coéquipiers, René Dubray et Willy Coulbeaux, pour porter fièrement les couleurs de la RAF. Il a rejoint celle-ci à l’âge de 17 ans et a effectué toute sa carrière militaire à la base aérienne de Florennes.

Lucienne MASSET (102 ans) – Une mémoire Saint-Aubinoise.

Elle n’a pas fait partie des dix témoins 40-45 saint-aubinois(es), interviewé(e)s en 2019. Par contre son frère, Firmin, 91 ans aujourd’hui, nous a livré ses souvenirs, évoquant au passage, sa sœur centenaire. Celle-ci est le troisième enfant d’une fratrie de six, dont cinq garçons : Raoul, Joseph, Jules, Léon et Firmin. Les quatre premiers ont été simultanément déportés durant cinq ans, en Allemagne. A noter, encore, qu’avant cette indicible épreuve, la maman, née Cécile Dupéroux, avait connu le drame du sauvage assassinat, par la furia teutonne, de son frère Louis Dupéroux, le 26 août 1914.
La famille Masset a fortement marqué la vie saint-aubinoise. C’est à ce titre que le décès de Lucienne la touche particulièrement. Firmin est le dernier représentant de cette génération 40-45. Nous souhaitons le revoir bientôt en son village natal.

Saint-Aubin : commémoration du 80ème 40-45… en petit comité.

Prévues initialement en avril / mai 2020, puis reportées en octobre / novembre 2020, les commémorations du 80ème anniversaire du début de la 2ème guerre mondiale et des tragiques événements de mai 1940 à Saint-Aubin, ont finalement été annulées.

En petit comité, dans les limites des mesures sanitaires en vigueur, le comité des Associations Patriotiques a tenu à honorer la mémoire des victimes.
Programme minimal, selon le choix de chacun(e), avec la messe célébrée, avec beaucoup de ferveur, par M. le Doyen Philippe Masson et la visite pluvieuse au monument aux morts des deux guerres. En voici quelques photos :

Déjà tous les regards se portent sur le mois de mai 2021, pour la reprise de feu le copieux programme de cette année. A suivre, bien sûr…

Saint-Aubin : Commémorations patriotiques annulées !

La suppression des commémorations patriotiques de ce dimanche 25 octobre 2020 a été décidée, par le comité des Associations Patriotiques de Saint-Aubin.

Il y a des moments difficiles où il faut prendre des décisions difficiles.
Les premiers, ce sont l’évolution très préoccupante de la pandémie et les menaces qui pèsent de plus en plus sur tou(te)s, y compris parmi ni proches.
Les secondes, c’est de « choisir entre la peste et le choléra », dans l’intérêt général, tout en conservant le souci du travail de mémoire que nous menons.

La responsabilité du comité des Associations Patriotiques est grande, spécialement envers les personnes à risque, de poursuivre son projet de commémoration, même réduit à sa plus simple expression.

Dans ces conditions, il a été décidé d’annuler (en les reportant à une date ultérieure) toutes les formes de commémorations publiques prévues ce dimanche 25 octobre, à Saint-Aubin, en l’occurrence l’office religieux oecuménique, à 10h, suivi de la visite au monument aux morts.

M. le Doyen Philippe Masson, se propose de remplacer cet office par la célébration de la messe dominicale, en mémoire des victimes de la guerre, ceci, dans la mesure où l’exercice du culte serait toujours autorisé.

Déjà, le comité des Associations Patriotiques se mobilise pour l’an prochain en formulant le voeu que la situation sanitaire évolue favorablement.

Pour le comité des Ass. Pat :
René Lebrun, Coordinateur.
Le 21 octobre 2020.

Saint-Aubin : les arbres du souvenir… aux petits soins.

Depuis 1980, neuf arbres commémoratifs de divers événements ou personnalités ont été plantés dans le village. Tous revêtent un intérêt historique et patriotique.

A la demande du comité local des Associations Patriotiques et comme les photos ci-contre en témoignent, quelques travaux d’entretien plus conséquents, ainsi que le remplacement d’un arbre mort ont été réalisés dernièrement par le service technique de la commune de Florennes. Qu’il (elle) en soit vivement remercié(e).

La parution de la brochure « Chemins de mémoire 14-15 / 40-45 » a été reportée au mois de mai 2021, en raison des circonstances sanitaires du moment. Ces arbres du souvenir y figureront en bonne place.

Commémorations 80ème 40/45

Comme chaque commémoration quinquennale des tragiques événements de mai 1940, à Saint-Aubin, l’édition 2020 comportait un programme de choix (Deux expositions, concert de jazz années 40, expression théâtrale, hommage à dix témoins, chemin de mémoire, exposition de véhicules 40/45, office religieux oecumenique, hommage aux victimes, avec visite aux stèles et au cimetière).

La pandémie de la Covid 19 en a décidé autrement.
D’abord reportée d’avril/mai à octobre/novembre de cette année, en version allégée; elle est de nouveau postposée, à mai 2021.

Le comité organisateur a estimé ne plus pouvoir exercer son devoir de mémoire de manière honorable, tant envers les victimes de la guerre que vis-à-vis des différents partenaires et des dix témoins, interviewés pour l’occasion. Les restrictions imposées auraient été respectées, mais l’interdiction de participation faite aux élèves de l’école du village, à l’activité théâtrale et aux expositions a fortement vidé l’activité de son intérêt, pour la transmission de mémoire. Tout cela a eu raison de la détermination dudit comité. Il en est profondément déçu et il en appelle à la compréhension de tou(te)s.

Sous réserve, une nouvelle fois, de l’application des dispositions sanitaires dues à la pandémie; rendez-vous est donné en mai 2021, avec le même programme initial.
Dans l’attente, la célébration du souvenir se déroulera comme suit :

Dimanche 25 octobre 2020

10h, en l’église paroissiale : OFFICE RELIGIEUX CUMENIQUE
10h45 : VISITE AU MONUMENT AUX MORTS

Annulation du 8ème voyage historique et de mémoire des 03 & 04 octobre 2020

Dans le contexte sanitaire difficile vécu depuis mars dernier et dans l’impossibilité de prévoir ce qui va se passer dans les prochains mois, le comité des Associations Patriotiques a décidé d’annuler le huitième voyage historique et de mémoire qui était prévu à son agenda, les 3 et 4 ocotbre 2020.

Les sept premiers voyages ont connu un très beau succès de participation et ont permis de découvrir une multitude de lieux de mémoire évoquant les deux guerres mondiales. Il n’a pas été possible de préparer, décemment, l’édition 2020. Aucune reconnaissance préalable des lieux à visiter. Au surplus, les conditions de confort et de qualité du voyage, de la restauration et de l’hébergement, ne peuvent être assurées, comme habituellement. Le report à l’année prochaine a donc été jugé préférable.

Le comité remercie les fidèles participants pour leur compréhension. Il les invite, ainsi que les nouvelles personnes intéressées par ce traditionnel voyage de découverte, à patienter jusqu’alors.

Le comité des Associations Patriotiques de Saint-Aubin.
Le 28 juin 2020.

PS. : A noter, au passage, que sauf dispositions contraires, les expositions, cérémonies et autres activités commémorant le 80ème 40-45, prévues initialement en avril / mai 2020, sont reportées aux 22, 24 et 25 ocotbre 2020, les expos restant accessibles jusqu’au 15 novembre inclus.

Le 08 mai, malgré tout…

Le 8 mai dernier, on a commémoré la fin de la guerre 40-45 et on a fait mémoire des innombrables victimes, militaires et civiles, que cette guerre a générées. Cette année, à Saint-Aubin, on s’est souvenu également du 80ème anniversaire des tragiques événements que le village a connus en mai 1940.

  • Le 13 : mort de trente-neuf civils sur la route d’Hemptinne, lors du bombardement d’une colonne de réfugiés.
  • Le 14 : mort, au bois des Minières, du soldat français / algérien Hamou Bekhouche.
  • Le 15 : mort, en combat aérien, du Lt Avi français Paul Costey; et bombardement de l’église paroissiale.

Le comité des Associations Patriotiques n’a pas voulu enfreindre les directives sanitaires gouvernementales, interdisant tous rassemblements, y compris pour se rappeler du 8 mai 1945.

A titre individuel, dans le strict respect des mesures de distanciation sociale, plusieurs de ses membres sont venus brièvement se recueillir devant le monument aux morts.
Le vénérable tocsin, actionné à chaque grande occasion, a retenti.
En présence du drapeau patriotique et de celui de l’école communale, des fleurs y ont été déposées. L’appel des morts des deux guerres y a été prononcé.

Ci-dessous, deux photos qui rappelleront cette cérémonie du souvenir très particulière mais non moins chaleureuse et respectueuse des valeurs de mémoire.

La commémoration quinquennale de ces tragiques événements, initialement prévue le 3 mai dernier a été reportée fin octobre 2020, si la situation sanitaire évolue favorablement. Ce sera l’occasion de parcourir le chemin de mémoire en préparation; en visitant, notamment, au départ de l’église, le monument aux morts, le cimetière et les trois stèles érigées en 1990, sur chaque lieu de ces carnages.

Commémorations patriotiques du 80ème 40-45 : Report des activités.

Le comité des Associations patriotiques de Saint-Aubin informe qu’à regret, en raison des dispositions actuellement en vigueur dans le cadre de la lutte contre le coronavirus et des perspectives sanitaires des prochaines semaines, il a décidé de reporter toutes les activités prévues du 29 avril au 17 mai 2020 (Expositions provinciale et locale – Hommage à dix témoins – Scénettes par les élèves de l’école – Concert de Jazz années 40 – Chemin de mémoire – Rassemblement de véhicules d’époque 40-45 – Office religieux oecuménique – Cérémonies officielles).

Ces activités sont intégralement reportées à une date restant à fixer avec les différents partenaires engagés dans ce projet, idéalement en octobre / novembre 2020.

Toutes les informations utiles seront données en temps voulu.

Il remercie tous les partenaires et sympathisants pour leur compréhension et leur futur soutien.

Pour le comité :
René LEBRUN, Coordinateur

80ème anniversaire du début de la guerre 40-45 : programme.

Commune de Florennes
Saint-Aubin
80ème Anniversaire du début de la guerre 40-45
Programme

Mercredi 29 avril :

18h00, en l’église paroissiale : vernissage des expositions

« 1940-2020 : La seconde guerre mondiale en province de Namur », réalisée par le service du Patrimoine culturel de la province de Namur et
« 1940-2020, Hier et aujourd’hui », du comité local.

Les expositions seront ouvertes au public du 30 avril au 17 mai 2020 : de 10h30 à 18h, les samedis, dimanches et jours fériés; ainsi que sur rendez-vous (Réservation au 0476/21.30.47), du lundi au vendredi (écoles et groupes).
L’entrée est gratuite.

« Chemin de mémoire 14/18-40/45 » : Présentation du circuit pédagogique reliant treize lieux de mémoire de Saint-Aubin.

Dix témoignages 40/45 : Accueil des témoins et présentation des capsules audio-visuelles.

Anecdotes mises en scène par des élèves de l’école communale de Saint-Aubin

Vin d’honneur.

Samedi 02 mai :

10h, Chemin de mémoire 14/18 et 40/45, au départ de la place de l’église, parcours libre (total ou partiel) des 12km.

19h, en l’église : concert de gala – musique de jazz des années 40 par le « Royal Harmony Jazz Band Les Amis Réunis » de Saint-Aubin.
Direction musicale : Christophe CABUS
PAF : 10 € (Prévente : 8 €)

Dimanche 03 mai :

09h30, en l’église paroissiale : Office religieux oecuménique.
Sur la place de l’église : Exposition de véhicules militaires d’époque 40-45.

10h30, visite au monument aux morts – Hommage aux victimes des deux guerres – Evocation – Dépôt de gerbes.

10h45, départ en bus pour le ‘Circuit de mémoire des tragiques événements de mai 1940’ (12km), avec la participation de véhicules militaires 40-45 et de leurs accompagnants.

  • Rue du Pont du Sansoir – Monument au Lt Avi français Paul COSTEY
  • Bois des Minières – Monument au soldat français / algérien Hamou BEKHOUCHE
  • Cimetière communal – Hommage aux victimes des deux guerres, belges et étrangères, militaires et civiles.
    Hommage particulier au Lt Avi français Paul COSTEY et au soldat français / algérien Hamou BEKCHOUCHE, inhumés en ces lieux.
  • Route d’Hemptinne Hommage aux 39 victimes civiles du bombardement d’une colonne de réfugiés, le 13 mai 1940.
    Diverses évocations – Dépôt de gerbes.

12h45, Vin d’honneur, dans le cadre des expositions 40/45.

Samedis 09, 10h et 16 mai, 14h :

Chemin de mémoire 14/18 et 40/45, au départ de la place de l’église, parcours libre (total ou partiel) des 12km – Parcours ludique ESCAPE STORY.

Lien vers le programme (version .pdf)

Page 1 of 6

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén