commémorations et mémoire

Catégorie : Voyages historiques Page 1 of 2

Voyages et visites de lieux de mémoire.

8ème VOYAGE HISTORIQUE ET DE MÉMOIRE
Samedi 16 OCTOBRE 2021

Ce samedi, aux premières lueurs du jour, une cinquantaine de Saint-Aubinois et autres sympathisants des Associations Patriotiques de Saint-Aubin se préparaient à embarquer pour une longue journée lors de laquelle, des sites historiques et de mémoire allaient être mis à l’honneur.

Première étape, le Fort de Breendonk.  

Il fut construit au début du XXe siècle. Il devait contribuer, avec d’autres édifices similaires, à défendre la ville d’Anvers. Lors de la Première Guerre mondiale, il fut bombardé copieusement par les Allemands. Finalement, les Belges durent se rendre.

Pendant l’entre-deux-guerres, le fort est resté propriété de l’armée belge.

Début de la seconde Guerre mondiale, Sa Majesté le Roi Léopold III s’y installe. Le fort est le quartier général de l’armée belge.

Malheureusement, de septembre 1940 au mois d’aout 1944,  le Fort de Breendonk est surtout réputé pour avoir été occupé par les nazis sous le nom de « SS-Auffanglager Breendonk » (Centre de détention SS de Breendonk).

Cette visite menée par un guide exceptionnel, tant par ses connaissances historiques que par son humanité, nous immergea dans cet enfer que connut quelque 3600 prisonniers, essentiellement des hommes. Prison où la souffrance, le manque d’hygiène, la torture, la déshumanisation par les bourreaux « SS » furent le quotidien de ces hommes, de ces femmes, qui malgré tout se battaient pour survivre et accompagnaient les plus faibles d’entre eux dans leurs derniers moments. Breendonk était connu comme une prison d’une violence rare, exceptionnelle.

Nul doute que plongés dans les témoignages relatant ces atrocités, tout un chacun en est ressorti bouleversé.

Seconde étape, le Fort d’Eben-Emael.

À la fin des années 1930, le Fort d’Eben-Emael, un des plus grands et des plus puissants fort d’Europe, était considéré comme imprenable.

Pendant l’entre-deux-guerres, l’armée allemande élabora un plan dans lequel de nouvelles armes ultra secrètes allaient être utilisées.

Le 10 mai 1940, des planeurs assurèrent la surprise en déposant une unité d’élite sur le plateau du fort. Cette unité de parachutistes allemands utilisa de nouveaux explosifs : les charges creuses et mirent ainsi les canons belges hors de combat.   

En un quart d’heure, la plupart des bunkers d’artillerie furent neutralisés.

Les contre-attaques ne purent rien y faire. La chute du Fort d’Eben-Emael s’en suivit. Les conséquences furent terribles pour ceux qui se trouvaient à l’intérieur.

Aujourd’hui, des dégâts énormes sont toujours visibles.

La visite guidée, assurée par des bénévoles de l’ASBL, Fort Eben-Emael, nous fit revivre les moments tragiques du fort. Ils nous menèrent dans la caserne souterraine, les galeries, le poste de commandement, l’infirmerie, une casemate d’artillerie, …. Nous avons pu mesurer la force des charges creuses et les dégâts qu’elles ont occasionnés.

Troisième étape : la visite du Manhay History 44 Museum.

Cette longue journée se termina par la visite de ce musée d’initiative privée.

Musée qui se consacre à la Bataille des Ardennes et plus particulièrement aux unités américaines qui ont libéré le village de Manhay, en province de Luxembourg.

Plus que jamais, nous devons nous souvenir, nous devons être des passeurs de mémoire.

À l’émotion devra succéder la réflexion parce que nous devons à toutes ces victimes, non seulement le devoir de mémoire, mais nous devons aussi avec les jeunes générations, œuvrer pour que cela ne se reproduise plus.

Bien sûr, nous n’avons pas manqué de nous ressourcer autour d’une « bonne table », dans le Limbourg, «Opcanner Anker ».

8e Voyage historique et de mémoire

Samedi 16 octobre 2021

Renvoyer le bulletin d’inscription

pour le 05 octobre 2021, au plus tard.

Programme.pdf

Bulletin d’inscription.pdf

8e Voyage historique et de mémoire

Samedi 16 octobre 2021

Les conditions sanitaires actuelles nous invitent à organiser ce voyage en un jour, en Belgique.

Les informations vous parviendront tout prochainement.

Annulation du 8ème voyage historique et de mémoire des 03 & 04 octobre 2020

Dans le contexte sanitaire difficile vécu depuis mars dernier et dans l’impossibilité de prévoir ce qui va se passer dans les prochains mois, le comité des Associations Patriotiques a décidé d’annuler le huitième voyage historique et de mémoire qui était prévu à son agenda, les 3 et 4 ocotbre 2020.

Les sept premiers voyages ont connu un très beau succès de participation et ont permis de découvrir une multitude de lieux de mémoire évoquant les deux guerres mondiales. Il n’a pas été possible de préparer, décemment, l’édition 2020. Aucune reconnaissance préalable des lieux à visiter. Au surplus, les conditions de confort et de qualité du voyage, de la restauration et de l’hébergement, ne peuvent être assurées, comme habituellement. Le report à l’année prochaine a donc été jugé préférable.

Le comité remercie les fidèles participants pour leur compréhension. Il les invite, ainsi que les nouvelles personnes intéressées par ce traditionnel voyage de découverte, à patienter jusqu’alors.

Le comité des Associations Patriotiques de Saint-Aubin.
Le 28 juin 2020.

PS. : A noter, au passage, que sauf dispositions contraires, les expositions, cérémonies et autres activités commémorant le 80ème 40-45, prévues initialement en avril / mai 2020, sont reportées aux 22, 24 et 25 ocotbre 2020, les expos restant accessibles jusqu’au 15 novembre inclus.

7ème voyage historique, de découverte et de mémoire

Pas-de-Calais, les 05 et 06 octobre 2019

Dans le cadre de la prochaine commémoration du 80ème anniversaire du début de la guerre 40-45 et pour la septième fois, notre comité a organisé son 7ème voyage annuel de découverte des lieux de mémoire.
Les cinquante-quatre participants ont apprécié la parfaite organisation des visites de sites allemands, souvent méconnus, dans le Pas-de-Calais. Ainsi, la coupole d’Helfaut et le blockhaus d’Eperlecques, d’où devaient décoller les V1 et V2; et le blockhaus d’Audinghen, un des bastions du mur de l’Atlantique, le long de la Côte d’Opale, ont dévoilé leur gigantisme et leurs sinistre desseins.

Une expérience unique

A Eperlecques, lors de l’évocation du Train de la honte, les visiteurs ont été invités à s’entasser (quelques minutes seulement) dans un wagon à bestiaux tel que ceux qui ont servi au transport, trois jours durant, de cent-vingt personnes vers les camps de travail et d’extermination. Sans comparaison, cependant avec la réalité, ce fut une expérience unique qui a permis de mesurer, un temps soit peu, la cruauté et l’inhumanité de ces convois de la honte.

Dunkerque fut la dernière étape découverte de ce voyage, avec la visite de l’ancien navire école allemand, datant de 1901, le Duchesse Anne. La visite du musée Dunkerque 1940 – Opération Dynamo a du être annulée, faute de temps.

Chacun des voyageurs fut frappé par ces sites de mémoires, tous d’origine allemande.
Frappé, aussi par les milliers de vies sacrifiées pour leur construction et pour la défense de chacun de ces bastions. Enfin, on mesura qu’il s’en fallut de peu pour que la destructrice supériorité technologique et opérationnelle allemande soit mise en oeuvre, au départ des bases de stockage et (ou) de lancement des V1, des fusées V2 d’Elfaut et d’Eperlecques.
Sans l’intervention des services de renseignements et des bombardiers alliés pour leur destruction, l’issue de la guerre 40-45 en aurait été différente.

En famille, en excursion scolaire ou à titre individuel, la visite de ces sites remarquablement documentés, est recommandée.

Le côté détente n’est jamais oublié.

Le comité organisateur met toujours l’accent sur la qualité et le confort de l’accueil des participants. Cette année encore, ceux-ci ont apprécié les différents lieux d’arrêt.
Les restaurants Le Moulin Van Snick, à Blendecques, l’Hôtel du Parc, à Hardelot-Plage, ainsi que L’Asterie, à Audinghen, ont parfaitement répondu à leur attente.

Le dernier arrêt fut réservé à la ville de Bergues, sur le chemin du retour.

Quelques photos, ci-après, illustrent ce voyage.

7ème voyage historique et de mémoire : 5 & 6 octobre 2019

Logo des Associations Patriotiques– SAINT-AUBIN –

7ème VOYAGE HISTORIQUE ET DE MÉMOIRE
Samedi 5 et dimanche 6 OCTOBRE 2019

 

7ème voyage historique et de mémoire : annulation !

Aux participants et amis du 7ème voyage historique et de mémoire

Chère Amie,
Cher Ami,

Peut-être êtes-vous parmi les fidèles des voyages historiques et de mémoire organisés par le comité des Associations Patriotiques de Saint-Aubin ?
Peut-être êtes-vous parmi les trente-et-un préinscrits à celui des 6 et 7 octobre prochains ?
Peut-être alliez-vous découvrir ce voyage pour la 1ère fois ?

A regret, nous vous informons que pour diverses raisons indépendantes de sa volonté; le comité, en ce 10 août 2018, a estimé préférable d’annuler ce 7ème voyage.

En effet, à deux mois de l’événement et contrairement à ce qui a été annoncé en juin dernier, nous n’avons toujours pas su finaliser; à la fois, le programme (En Belgique), la reconnaissance des lieux (Sites à visiter, hôtels, restaurants) et la réservation du car.

De ce fait, nous pensons que nous ne pouvons vous assurer la même excellente organisation que les années précédentes.

De plus, vu le trop court délai, il est devenu impossible de gérer à la fois ce voyage et l’organisation des activités patriotiques du centenaire 14/18, des 14 et 16 septembre prochains.

Nous comptons sur votre compréhension et nous vous en remercions.

Bien sûr, dans la mesure de nos possibilités, nous comptons organiser ce 7ème voyage, l’an prochain, à pareille époque. D’autres horizons s’ouvriront certainement…et nous espérons vous y retrouver.

Une nouvelle fois, merci pour l’intérêt que vous portez à nos organisations.

Le comité.

Voyage : par les chemins de mémoire, les 06 et07 octobre 2018 (annulé !)

VOYAGE PAR LES CHEMINS DE MÉMOIRE

Pour clôturer, en ce qui le concerne, les commémorations du centenaire de la guerre 1914-1918, le comité des Associations Patriotiques de Saint-Aubin a le plaisir d’inviter toute la population à son 7ème VOYAGE HISTORIQUE, DE DÉCOUVERTE ET DE MÉMOIRE, des samedi 6 et dimanche 7 OCTOBRE 2018.
Plus d'information en cliquant sur le lien suivant : Voyage par les chemin de mémoire 2018.

6ème Voyage du souvenir en Champagne et Argonne

Pour la sixième fois, les 7 et 8 octobre 2017, le comité des Associations Patriotiques de Saint-Aubin a organisé son annuel voyage historique, de découverte et de mémoire.

Dans la poursuite de son travail de mémoire, il a permis à plus de cinquante personnes de découvrir plusieurs sites où la guerre 14-18 a fait rage, parfois quatre longues années durant. Certains de ces sites restent méconnus, malgré les dizaines de milliers de morts qu’ils ont connus. De plus, des milliers de soldats gisent encore en leurs sols, à même les lieux de batailles.
La guerre des mines s’est aussi dévoilée, dans toute son horreur et son absurdité. A chaque étape, grâce aux témoignages de guides de grande qualité, une vive émotion a étreint le public.
C’est d’abord le Chemin des Dames, balisé de bleu sur ses trente kilomètres, une route stratégique de la 1ère guerre qui vit déjà Jules César aux prises avec les Gaulois (57 avant JC) et Napoléon contre Blücher (Bataille de Craonne, en 1814). Sur ce parcours, le Mémorial de la Caverne du Dragon, à Oulches-la-Vallée-Foulon (Aisne), une ancienne carrière transformée en forteresse, tantôt allemande, tantôt française. Parfois, elle a été occupée, en « cohabitation ». Un tombeau pour des centaines de soldats.
Ensuite, érigé en 1924 et dédié aux armées de Champagne, le Monument-Ossuaire de la Ferme de Navarin, à Sommepy-Tahure (Marne). Y reposent, les restes de dix mille soldats de toutes nationalités, dont 2800 Russes. Le Général Henri Gouraud gît aux côtés de ses soldats de la IVème armée.
Le site particulier de la Main de Massiges (Champagne) se dévoile ensuite : six cents mètres de tranchées reconstitués à l’identique, dans les détails et selon les plans de l’époque, par des bénévoles, sur le terrain qu’ils ont achetés en 2008. On estime à 25.000, le nombre de soldats tués dans chacun des deux camps ennemis.
La Butte de Vauquois (Argonne) laisse le souvenir exceptionnel d’un village complètement rayé de la carte par la guerre des mines. Une des plus importantes fut allemande, elle vit l’explosion de 60 tonnes d’explosif et fit 108 victimes. Une termitière de dix-sept km de galeries. Aujourd’hui, c’est un site verdoyant mais d’aspect lunaire, couvert de nombreux cratères ou entonnoirs. Les multiples asseaux, en surface et 519 explosions recensées, firent quinze mille victimes, françaises et autant d’allemandes.

A épingler : ces trois sites de mémoire existent grâce aux initiatives et à la ténacité de dizaines de bénévoles motivés ; c’est un miracle permanent que de mener à bien de très lourds et parfois dangereux travaux de réhabilitation. Ces bénévoles nourrissent encore beaucoup de projets.

Après la visite du Monument Américain de Montfaucon-d’Argonne (Meuse), le plus grand cimetière américain d’Europe, à Romagne-sous-Montfaucon (Lorraine) impressionne, avec ses 52 hectares, sa chapelle, son didactique pavillon d’accueil, ses chambres d’hôtes pour les familles américaines en visite et ses 14.246 sépultures. L’intendance et la prévenance de l’équipe américaine du domaine sont appréciées, suite à un accident corporel (sans trop de gravité, heureusement) survenu en ce lieu, au cours du voyage.

En final, après quelques moments de détente au Musée Européen de la Bière, à Stenay (Meuse), le Château-Forteresse de Sedan (15ème s.) dévoile quelques aspects de ses trente-cinq mille m² et de ses sept étages, le tout en excellent état. Avec les émotions intenses qu’il a suscitées, ce 6ème voyage laissera un souvenir inoubliable. Chaque participant(e) espère qu’il se perpétuera. Les acteurs patriotiques saint-aubinois sont encouragés à poursuivre leurs différents projets de mémoire. Rendez-vous est déjà donné le 16 septembre 2018, pour la commémoration du centenaire de la fin de la grande guerre.

Le comité.
12 octobre 2017
 

Voyage : par les chemins de mémoire, les 07 et08 octobre 2017

6ème VOYAGE HISTORIQUE, DE DÉCOUVERTE ET DE MÉMOIRE
Samedi 7 et dimanche 8 OCTOBRE 2017

PROGRAMME :

1er JOUR : SAMEDI 07 octobre

 06h45 : départ de Saint-Aubin (Place de l’église) pour, successivement :

  • LAON, préfecture de l’Aisne, ville fortifiée « Montagne couronnée » avec sa célèbre cathédrale gothique du 12ème et ses nombreuses maisons des 16ème et 18ème S. – Arrêt petit déjeuner au restaurant « Le Parvis » – Visite de la cathédrale, un des plus beaux exemples du gothique dit primitif
  • CERNY-EN-LAONNOIS : Mémorial du CHEMIN DES DAMES – un champ de batailles et de défaite, très longtemps sous évalué par les historiens -, construit en 1951 par des personnalités locales et des anciens combattants
  • OULCHES-LA-VALLÉE-FOULON : visite de la CAVERNE DU DRAGON, transformée, en 1915, par l’armée allemande en caserne souterraine. Site géré depuis 1995 par le département de l’Aisne. Réaménagé depuis 1999, il constitue le musée du CHEMIN DES DAMES, doté d’un équipement scénographique moderne pour évoquer les combats meurtriers, la guerre des mines et la situation des soldats dont certains sont poussés à la mutinerie
  • BERRY AU BAC : Déjeuner au RESTAURANT DE LA MAIRIE – Menu trois services
  • SOUAIN-PERTHES-LES-HURLUS : Arrêt au monument-ossuaire FERME DE NAVARIN, fruit d’une initiative privée, inauguré en 1924, en mémoire des morts des armées de Champagne. Il abrite les restes de 10.000 combattants, rejoints en 1946 et 1969, par les dépouilles des Généraux Gouraud et Prételat – Visite selon possibilités
  • MASSIGES : Découverte de la MAIN DE MASSIGES, un site exceptionnel par sa configuration géographique, haut lieu des batailles de 1914/1915 qui firent 50.000 morts, parmi les deux camps belligérants. En 2008, un groupe de passionnés a acheté une partie du champ de bataille pour l’y reconstituer à l’identique
  • VIENNE-LE-CHÂTEAU : Dîner et logement à l’hôtel-restaurant LE TULIPIER*** – Menu quatre services – Formule spéciale centenaire

2ème JOUR : DIMANCHE 08 octobre

08h45 : départ de l’hôtel pour, successivement :

  • VAUQUOIS, la butte meurtrie. Village de l’Argonne (168 habitants), totalement rayé de la carte, aujourd’hui reconstruit. Position stratégique convoitée par l’armée allemande et les alliés. La guerre des mines (22 km de galeries) y a duré quatre ans, faisant 14.000 victimes, un exemple tragique de l’absurdité guerrière. – Visite de différents lieux de mémoire selon la possibilité des lieux
  • MONTFAUCON-D’ARGONNE : Passage au monument américain, commémorant la victoire de la 1ère armée U.S. en septembre 1918. Du haut des soixante mètres de la colonne en granit, une statue symbolisant la liberté domine, depuis 1937, les ruines de l’ancien village.
  • ROMAGNE-SOUS-MONTFAUCON, au nord de Verdun : Visite de la plus importante nécropole des USA, en Europe et cimetière allemand. Y reposent : 14.246 soldats américains et 1.412 allemands tombés en Meuse-Argonne, durant la 1ère guerre mondiale
  • STENAY : Visite du musée européen de la bière, établi sur 2.000m², pour 48.000 pièces d’exposition, jardin botanique… Déjeuner sur place – Menu trois services
  • AVIOTH, petite bourgade de la Lorraine gaumaise (150 habitants) : Visite de sa célèbre BASILIQUE NOTRE-DAME, édifice gothique du 14ème et de sa chapelle LA RECEVRESSE. Lieu de pèlerinage depuis le 12ème S.
  • SEDAN : Visite guidée d’une des plus grandes forteresses médiévales d’Europe (15ème S), établie sur 35.000 m², en 7 étages. Un témoin exceptionnel des trois guerres de 1870, 14-18 et 40-45 Drink et (ou) repas du soir, selon les possibilités de l’endroit

Retour à Saint-Aubin, vers 22h30/23h.

REMARQUE :
Au moment de rédiger ces lignes (ce 07 août 2017), les réservations sont clôturées, l’autocar étant complet.
En cas de désistement(s), le(s) siège(s) laissé(s) vaquant(s) pourra(ont) être réattribué(s).
Dans cette hypothèse, il est loisible aux personnes intéressées, de se signaler sans délai, comme suit :

  • par la poste, auprès de René LEBRUN, Rue Goffin, 114 – 5620 Saint-Aubin, auprès de qui toutes informations complémentaires peuvent être demandées – Tél. : 071.68.87.42 – 0476.21.30.47 lebrunhins1@gmail.com (En cas d’absence : Tél. : 0474.90.09.50 – robertmilet@skynet.be) 
  • ou par courriel, à l’adresse lebrunhins1@gmail.com ou asspatstaubin@gmail.com

L’ordre d’inscription constituera une priorité !

CONDITIONS DE PARTICIPATION :

Participation aux frais : 195 € par personne en chambre double (Supplément chambre single: 40 € – Ce montant comprend le transport en autocar de luxe, une collation matinale, un repas de midi (3 services), un repas du soir (4 services), le logement à l’hôtel LE TULIPIER ««« (1er jour), un petit-déjeuner, un repas de midi (3 services) (2ème jour), les entrées et audio-guide, circuit commenté et l’accompagnement durant tout le voyage.
Ce prix est réduit à 155 €, pour les participants de moins de 12 ans.
Modalités de paiement : Un acompte de 50 € / personne au compte n° BE08 0688 9757 8413 de Ass Patriotiques St-Aubin. Son paiement dans les 10 jours de l’inscription vaudra confirmation. – Solde à verser au plus tard, 15 jours avant le voyage, au même compte

Bulletin d'inscription :

Cliquez sur le lien pour télécharger le bulletin d'inscription : bulletin d'inscription au voyage 2017

Page 1 of 2

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén