Associations Patriotiques de Saint-Aubin

commémorations et mémoire

Catégorie : Voyages historiques

7ème voyage historique et de mémoire : annulation !

Aux participants et amis du 7ème voyage historique et de mémoire

Chère Amie,
Cher Ami,

Peut-être êtes-vous parmi les fidèles des voyages historiques et de mémoire organisés par le comité des Associations Patriotiques de Saint-Aubin ?
Peut-être êtes-vous parmi les trente-et-un préinscrits à celui des 6 et 7 octobre prochains ?
Peut-être alliez-vous découvrir ce voyage pour la 1ère fois ?

A regret, nous vous informons que pour diverses raisons indépendantes de sa volonté; le comité, en ce 10 août 2018, a estimé préférable d’annuler ce 7ème voyage.

En effet, à deux mois de l’événement et contrairement à ce qui a été annoncé en juin dernier, nous n’avons toujours pas su finaliser; à la fois, le programme (En Belgique), la reconnaissance des lieux (Sites à visiter, hôtels, restaurants) et la réservation du car.

De ce fait, nous pensons que nous ne pouvons vous assurer la même excellente organisation que les années précédentes.

De plus, vu le trop court délai, il est devenu impossible de gérer à la fois ce voyage et l’organisation des activités patriotiques du centenaire 14/18, des 14 et 16 septembre prochains.

Nous comptons sur votre compréhension et nous vous en remercions.

Bien sûr, dans la mesure de nos possibilités, nous comptons organiser ce 7ème voyage, l’an prochain, à pareille époque. D’autres horizons s’ouvriront certainement…et nous espérons vous y retrouver.

Une nouvelle fois, merci pour l’intérêt que vous portez à nos organisations.

Le comité.

Voyage : par les chemins de mémoire, les 06 et07 octobre 2018 (annulé !)

VOYAGE PAR LES CHEMINS DE MÉMOIRE

Pour clôturer, en ce qui le concerne, les commémorations du centenaire de la guerre 1914-1918, le comité des Associations Patriotiques de Saint-Aubin a le plaisir d’inviter toute la population à son 7ème VOYAGE HISTORIQUE, DE DÉCOUVERTE ET DE MÉMOIRE, des samedi 6 et dimanche 7 OCTOBRE 2018.
Plus d'information en cliquant sur le lien suivant : Voyage par les chemin de mémoire 2018.

6ème Voyage du souvenir en Champagne et Argonne

Pour la sixième fois, les 7 et 8 octobre 2017, le comité des Associations Patriotiques de Saint-Aubin a organisé son annuel voyage historique, de découverte et de mémoire.

Dans la poursuite de son travail de mémoire, il a permis à plus de cinquante personnes de découvrir plusieurs sites où la guerre 14-18 a fait rage, parfois quatre longues années durant. Certains de ces sites restent méconnus, malgré les dizaines de milliers de morts qu’ils ont connus. De plus, des milliers de soldats gisent encore en leurs sols, à même les lieux de batailles.
La guerre des mines s’est aussi dévoilée, dans toute son horreur et son absurdité. A chaque étape, grâce aux témoignages de guides de grande qualité, une vive émotion a étreint le public.
C’est d’abord le Chemin des Dames, balisé de bleu sur ses trente kilomètres, une route stratégique de la 1ère guerre qui vit déjà Jules César aux prises avec les Gaulois (57 avant JC) et Napoléon contre Blücher (Bataille de Craonne, en 1814). Sur ce parcours, le Mémorial de la Caverne du Dragon, à Oulches-la-Vallée-Foulon (Aisne), une ancienne carrière transformée en forteresse, tantôt allemande, tantôt française. Parfois, elle a été occupée, en « cohabitation ». Un tombeau pour des centaines de soldats.
Ensuite, érigé en 1924 et dédié aux armées de Champagne, le Monument-Ossuaire de la Ferme de Navarin, à Sommepy-Tahure (Marne). Y reposent, les restes de dix mille soldats de toutes nationalités, dont 2800 Russes. Le Général Henri Gouraud gît aux côtés de ses soldats de la IVème armée.
Le site particulier de la Main de Massiges (Champagne) se dévoile ensuite : six cents mètres de tranchées reconstitués à l’identique, dans les détails et selon les plans de l’époque, par des bénévoles, sur le terrain qu’ils ont achetés en 2008. On estime à 25.000, le nombre de soldats tués dans chacun des deux camps ennemis.
La Butte de Vauquois (Argonne) laisse le souvenir exceptionnel d’un village complètement rayé de la carte par la guerre des mines. Une des plus importantes fut allemande, elle vit l’explosion de 60 tonnes d’explosif et fit 108 victimes. Une termitière de dix-sept km de galeries. Aujourd’hui, c’est un site verdoyant mais d’aspect lunaire, couvert de nombreux cratères ou entonnoirs. Les multiples asseaux, en surface et 519 explosions recensées, firent quinze mille victimes, françaises et autant d’allemandes.

A épingler : ces trois sites de mémoire existent grâce aux initiatives et à la ténacité de dizaines de bénévoles motivés ; c’est un miracle permanent que de mener à bien de très lourds et parfois dangereux travaux de réhabilitation. Ces bénévoles nourrissent encore beaucoup de projets.

Après la visite du Monument Américain de Montfaucon-d’Argonne (Meuse), le plus grand cimetière américain d’Europe, à Romagne-sous-Montfaucon (Lorraine) impressionne, avec ses 52 hectares, sa chapelle, son didactique pavillon d’accueil, ses chambres d’hôtes pour les familles américaines en visite et ses 14.246 sépultures. L’intendance et la prévenance de l’équipe américaine du domaine sont appréciées, suite à un accident corporel (sans trop de gravité, heureusement) survenu en ce lieu, au cours du voyage.

En final, après quelques moments de détente au Musée Européen de la Bière, à Stenay (Meuse), le Château-Forteresse de Sedan (15ème s.) dévoile quelques aspects de ses trente-cinq mille m² et de ses sept étages, le tout en excellent état. Avec les émotions intenses qu’il a suscitées, ce 6ème voyage laissera un souvenir inoubliable. Chaque participant(e) espère qu’il se perpétuera. Les acteurs patriotiques saint-aubinois sont encouragés à poursuivre leurs différents projets de mémoire. Rendez-vous est déjà donné le 16 septembre 2018, pour la commémoration du centenaire de la fin de la grande guerre.

Le comité.
12 octobre 2017
 

Voyage : par les chemins de mémoire, les 07 et08 octobre 2017

6ème VOYAGE HISTORIQUE, DE DÉCOUVERTE ET DE MÉMOIRE
Samedi 7 et dimanche 8 OCTOBRE 2017

PROGRAMME :

1er JOUR : SAMEDI 07 octobre

 06h45 : départ de Saint-Aubin (Place de l’église) pour, successivement :

  • LAON, préfecture de l’Aisne, ville fortifiée « Montagne couronnée » avec sa célèbre cathédrale gothique du 12ème et ses nombreuses maisons des 16ème et 18ème S. – Arrêt petit déjeuner au restaurant « Le Parvis » – Visite de la cathédrale, un des plus beaux exemples du gothique dit primitif
  • CERNY-EN-LAONNOIS : Mémorial du CHEMIN DES DAMES – un champ de batailles et de défaite, très longtemps sous évalué par les historiens -, construit en 1951 par des personnalités locales et des anciens combattants
  • OULCHES-LA-VALLÉE-FOULON : visite de la CAVERNE DU DRAGON, transformée, en 1915, par l’armée allemande en caserne souterraine. Site géré depuis 1995 par le département de l’Aisne. Réaménagé depuis 1999, il constitue le musée du CHEMIN DES DAMES, doté d’un équipement scénographique moderne pour évoquer les combats meurtriers, la guerre des mines et la situation des soldats dont certains sont poussés à la mutinerie
  • BERRY AU BAC : Déjeuner au RESTAURANT DE LA MAIRIE – Menu trois services
  • SOUAIN-PERTHES-LES-HURLUS : Arrêt au monument-ossuaire FERME DE NAVARIN, fruit d’une initiative privée, inauguré en 1924, en mémoire des morts des armées de Champagne. Il abrite les restes de 10.000 combattants, rejoints en 1946 et 1969, par les dépouilles des Généraux Gouraud et Prételat – Visite selon possibilités
  • MASSIGES : Découverte de la MAIN DE MASSIGES, un site exceptionnel par sa configuration géographique, haut lieu des batailles de 1914/1915 qui firent 50.000 morts, parmi les deux camps belligérants. En 2008, un groupe de passionnés a acheté une partie du champ de bataille pour l’y reconstituer à l’identique
  • VIENNE-LE-CHÂTEAU : Dîner et logement à l’hôtel-restaurant LE TULIPIER*** – Menu quatre services – Formule spéciale centenaire

2ème JOUR : DIMANCHE 08 octobre

08h45 : départ de l’hôtel pour, successivement :

  • VAUQUOIS, la butte meurtrie. Village de l’Argonne (168 habitants), totalement rayé de la carte, aujourd’hui reconstruit. Position stratégique convoitée par l’armée allemande et les alliés. La guerre des mines (22 km de galeries) y a duré quatre ans, faisant 14.000 victimes, un exemple tragique de l’absurdité guerrière. – Visite de différents lieux de mémoire selon la possibilité des lieux
  • MONTFAUCON-D’ARGONNE : Passage au monument américain, commémorant la victoire de la 1ère armée U.S. en septembre 1918. Du haut des soixante mètres de la colonne en granit, une statue symbolisant la liberté domine, depuis 1937, les ruines de l’ancien village.
  • ROMAGNE-SOUS-MONTFAUCON, au nord de Verdun : Visite de la plus importante nécropole des USA, en Europe et cimetière allemand. Y reposent : 14.246 soldats américains et 1.412 allemands tombés en Meuse-Argonne, durant la 1ère guerre mondiale
  • STENAY : Visite du musée européen de la bière, établi sur 2.000m², pour 48.000 pièces d’exposition, jardin botanique… Déjeuner sur place – Menu trois services
  • AVIOTH, petite bourgade de la Lorraine gaumaise (150 habitants) : Visite de sa célèbre BASILIQUE NOTRE-DAME, édifice gothique du 14ème et de sa chapelle LA RECEVRESSE. Lieu de pèlerinage depuis le 12ème S.
  • SEDAN : Visite guidée d’une des plus grandes forteresses médiévales d’Europe (15ème S), établie sur 35.000 m², en 7 étages. Un témoin exceptionnel des trois guerres de 1870, 14-18 et 40-45 Drink et (ou) repas du soir, selon les possibilités de l’endroit

Retour à Saint-Aubin, vers 22h30/23h.

REMARQUE :
Au moment de rédiger ces lignes (ce 07 août 2017), les réservations sont clôturées, l’autocar étant complet.
En cas de désistement(s), le(s) siège(s) laissé(s) vaquant(s) pourra(ont) être réattribué(s).
Dans cette hypothèse, il est loisible aux personnes intéressées, de se signaler sans délai, comme suit :

  • par la poste, auprès de René LEBRUN, Rue Goffin, 114 – 5620 Saint-Aubin, auprès de qui toutes informations complémentaires peuvent être demandées – Tél. : 071.68.87.42 – 0476.21.30.47 lebrunhins1@gmail.com (En cas d’absence : Tél. : 0474.90.09.50 – robertmilet@skynet.be) 
  • ou par courriel, à l’adresse lebrunhins1@gmail.com ou asspatstaubin@gmail.com

L’ordre d’inscription constituera une priorité !

CONDITIONS DE PARTICIPATION :

Participation aux frais : 195 € par personne en chambre double (Supplément chambre single: 40 € – Ce montant comprend le transport en autocar de luxe, une collation matinale, un repas de midi (3 services), un repas du soir (4 services), le logement à l’hôtel LE TULIPIER ««« (1er jour), un petit-déjeuner, un repas de midi (3 services) (2ème jour), les entrées et audio-guide, circuit commenté et l’accompagnement durant tout le voyage.
Ce prix est réduit à 155 €, pour les participants de moins de 12 ans.
Modalités de paiement : Un acompte de 50 € / personne au compte n° BE08 0688 9757 8413 de Ass Patriotiques St-Aubin. Son paiement dans les 10 jours de l’inscription vaudra confirmation. – Solde à verser au plus tard, 15 jours avant le voyage, au même compte

Bulletin d'inscription :

Cliquez sur le lien pour télécharger le bulletin d'inscription : bulletin d'inscription au voyage 2017

5ème voyage du Souvenir : 01 & 02 octobre 2016

Voyage de mémoire des associations patriotiques

Restant fidèle à son travail de mémoire, le comité des associations patriotiques de Saint-Aubin a organisé, ces 01 & 02 octobre 2016, son cinquième voyage, à la découverte de plusieurs lieux historiques. Ce voyage a rencontré un succès manifeste. Seulement six nouveaux participants, les habitués s’étant très rapidement inscrits. Une liste d’attente a du être ouverte. Aux côtés de la quinzaine de saint-aubinois, des amis de communes voisines ou plus lointaines, ont découvert, en un week-end, quelques sites de mémoire intéressants.

Le « Fort de la Pompelle » à Reims (Puisieulx), un haut-lieu de la grande guerre en Champagne-Ardenne, avec, notamment la plus grande collection au monde de cinq cents coiffes et casques allemands. Un site accueillant, agrandi et réaménagé à l’occasion du centenaire du déclanchement de la guerre 14-18, inauguré le 10 juillet 2014, par François Hollande, Président de la république.

Le « Mémorial Charles de Gaulle », à Colombey-les-deux-Eglises, remarquable et grandiose, une merveille de technologie mémorielle, créé en 2008. Cet ouvrage jouxte la sobre et monumentale, croix de Lorraine, construite en granit rose de Bretagne, d’une hauteur de 43,5 m.et inaugurée en 1972. Cette émouvante visite n’a pas manqué de raviver des anciens (pourtant encore très actuels) souvenirs, parmi les visiteurs les plus âgés. Faute de temps, la maison familiale du général (dès 1934), « La Boiserie », n’a pas pu être visitée et sa modeste tombe au cimetière de Colombey n’a été que brièvement côtoyée.

Après une nuit réparatrice, la vieille ville de Troyes s’est ouverte aux visiteurs, au travers de ses nombreuses et accueillantes petites rues et ruelles, ainsi que de ses innombrables édifices et monuments, dont l’église sainte-Madeleine. Une autre époque historique qui aurait mérité une plus longue visite.

La ville de Provins, une cité médiévale inscrite au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO, méritait également une visite plus approfondie de ses anciens comptoirs commerciaux souterrains, de ses remparts et autres bâtiments chargés d’histoire. Avant de goûter aux plaisirs d’un spectacle équestre de chevalerie, les Saint-Aubinois se sont fort attardés au « banquet des troubadours », une véritable institution provinoise avec ses ripailles d’époque, gaiement animées par des troubadours et jongleurs fantaisistes. Sous de hautes voûtes de pierre du 12ème siècle, toute une découverte, contée en vieux français, des mœurs sociales et gustatives du moyen-âge, trois heures de franche gaieté appréciées de tous. Ce voyage a bénéficié de bonnes conditions atmosphériques, tout au long des huit cents kilomètres parcourus. Pris par le temps et le soir venant, le groupe n’a fait qu’une très courte halte technique à Laon, sur le chemin du retour. Comme les autres villes visitées, celle-ci, à moins de deux heures de route de chez nous, aurait pourtant mérité qu’on s’y attardat.

Déjà, le comité organisateur a annoncé une sixième édition de son voyage. Pour celui-ci, à défaut d’en augmenter la durée, il compte se concentrer sur des sites de mémoire plus proches. – Les souhaits et suggestions sont les bienvenues.

4ème Voyage du Souvenir : 03 & 04 octobre 2015

Voyage annuel des Associations Patriotiques
03 et 04 octobre 2015

Poursuivant son action de découverte des lieux de mémoire des deux dernières guerres mondiales, le comité des associations patriotiques de Saint-Aubin a organisé son quatrième voyage de mémoire et de découverte, consacré plus particulièrement au 70ème anniversaire de la fin de la guerre 40-45.

Après un arrêt au mémorial de Bande (Massacre de la Noël 1944), il a emmené cinquante-trois personnes au Mardasson et au nouveau War Museum, à Bastogne. Au-delà du symbole étoilé bien connu de la reconnaissance de la nation belge envers les libérateurs américains et alliés, ce musée moderne est une véritable révélation de réalisme, d’exhaustivité dans l’information et de respect envers les femmes et les hommes, les combattants de toutes nationalités, engagés dans le conflit. Une réussite absolue, également, dans l’accueil des visiteurs.

Ce fut, ensuite la découverte des régions luxembourgeoises de Wiltz, Vianden, Echternach (avec arrêts prolongés dans ces deux dernières villes), via Berdorf (Gorges du loup).

Etape du jour à Trèves, la plus ancienne ville allemande, avec ses nombreux vestiges de l’époque romaine. Très belle découvertes, avec l’hôtel IBIS Style, aménagé dans l’ancien bâtiment de la poste et sous la houlette d’une guide locale, avec les nombreux sites historiques du centre ville.  A noter, comme à Florennes, l’omniprésente évocation de Saint Pierre et même, une église dédiée à Saint Gangulphe.

Après cette visite guidée, le second jour a été consacré à une longue croisière sur la Moselle, en amont et en aval de Remich, une belle découverte des coteaux noyés de quiétude, dans la verdure et couverts de vignes.  A noter, le passage à Schengen, symbole de l’Europe sans frontières intérieures. Pour terminer ce périple du souvenir, arrêt au cimetière militaire américain de Hamm(Luxembourg) où repose la général Patton, aux côtés de plus de cinq mille soldats. Enfin, visite pédestre du centre historique de la ville de Luxembourg, de sa cathédrale, de son palais grand-ducal et de sa corniche, notamment.

Ce voyage qui a bénéficié d’un temps automnal clément, laissera un excellent souvenir à tous les participants.

Le comité organisateur a déjà fixé rendez-vous pour son prochain voyage (devenu annuel), les 1 et 2 octobre 2016.

3ème Voyage du Souvenir : 2014

Article du journal "Vers l'avenir", relatif au 3ème voyage 'sur les chemins de la mémoire'

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén